Guide : Maîtriser les attaques aériennes

This site uses cookies. By continuing to browse this site, you are agreeing to our Cookie Policy.

  • Guide : Maîtriser les attaques aériennes

    1/ Spécialisation des unités aériennes

    Les chasseurs : Ils auront pour mission d'éliminer les autres unités aériennes et UNIQUEMENT les autres unités aériennes. On attaque pas les troupes au sol avec des chasseurs.
    Ils sont également utiles pour effectuer des missions de reconnaissance.

    Les bombardiers tactiques : Ils seront réservés pour attaquer les unités au sol.

    Les bombardiers stratégiques : Ils seront utiles pour aller détruire des bâtiments.

    Les bombardiers navals : Unité, à mon sens, complètement inutile. Chère à produire, à entretenir et avec un rayon d'action et de surveillance trop faibles pour jouer un rôle décisif. Vous pouvez vous passer complètement de cette unité.

    Les combattants aux roquettes : Unité trop coûteuse à l'achat, en entretien et avec un rayon d'action trop limité pour avoir une quelconque utilité sur un champ de bataille avancé. Un bon groupe de chasseurs remplacera avantageusement cette unité désuète.

    2/ La notion de supériorité aérienne

    Dès le début de la partie, il faut commencer par vous créer une flottille de 10 à 15 chasseurs. Pourquoi ?

    – Car c'est avec ce groupe de chasseurs que vous allez pouvoir pourchasser les bombardiers tactiques de l'ennemi.
    Ainsi, les bombardiers ennemis seront toujours gênés par vos attaques et ne pourront pas opérer correctement.

    – Il est extrêmement rare d'observer des ennemis avec une flottille de 15 chasseurs ou plus. La plupart des joueurs négligent ce type d'avion. Ce qui fait que vous pouvez vous assurer de maîtriser l'espace aérien dans la plupart des cas. Bien sûr, face à des joueurs avancés, il vous faudra un groupe de chasseurs plus importants.

    3/Aspects tactiques

    – Lorsque vous engagez vos bombardiers tactiques contre des troupes au sol, vous devez vous assurer d'avoir vos chasseurs à proximité immédiate, en défense. Idéalement, pendant que les bombardiers tactiques mèneront leurs opérations, les chasseurs patrouilleront à proximité. Dans ce cas, si l'ennemi utilise ses propres chasseurs contre vos bombardiers tactiques, vous pouvez répliquer immédiatement en envoyant vos chasseurs sur les chasseurs ennemis. Ce n'est qu'une fois que la flotte de chasseurs de l'ennemi aura été éliminée que vous pourrez envoyer de nouveau les bombardiers tactiques au combat.

    – Il est préférable de former 4 groupes de bombardiers tactiques de 5 unités (par exemple) plutôt qu'un seul groupe de 20 bombardiers pour cibler un groupe de blindés ennemis. Vous ferez plus de dégâts.

    Voici un lien vers un autre sujet du forum qui vous expliquera le nombre limite d'unités à utiliser dans un groupe pour conserver une efficacité au combat de 100 % : forum.callofwar.com/index.php?…A9-des-groupes-au-combat/

    – En parallèle, les bombardiers stratégiques viseront les provinces sur lesquels des aéroports ont été construits. Cela limitera le rayon d'action des avions ennemis et contribuera, donc, à assurer votre maîtrise du ciel. De votre côté, au fur et à mesure de vos conquêtes de provinces, construisez des aéroports pour faire progresser le rayon d'action de vos propres avions.

    – Ne mélangez pas les unités aériennes entre elles (comme, par exemple, regrouper 4 chasseurs et 4 bombardiers tactiques dans un même groupe). Vos unités aériennes sont spécialisées ; donc spécialisez vos groupes. Vous aurez ainsi des petits groupes de chasseurs, de bombardiers tactiques et de bombardiers stratégiques qui assureront tous des missions différentes. Si vous mélangez les unités entre elles, vous subirez des dégâts anormalement élevés sur les unités aériennes qui ne seront pas adaptées à la mission (exemple d'erreur commune : des chasseurs qui attaquent des blindés aux côtés des bombardiers tactiques ; soyez assurés que vous subirez des dégâts importants parmi vos chasseurs).

    – Il est préférable d'utiliser les bombardiers tactiques en « mode patrouille » plutôt qu'en attaque directe. Vous subirez moins de dégâts. L'attaque directe sera plus adaptée si vous êtes pressés pour en finir avec un groupe ennemi.

    – Les avions au sol, posés sur des aéroports, sont considérés comme des avions en vol. Il seront donc à attaquer avec des chasseurs ; assurez-vous par ailleurs d'avoir la supériorité numérique.

    – Lorsque vous êtes en train de conquérir des territoires, n'utilisez surtout par les bombardiers stratégiques pour éliminer des troupes ennemies. En effet, en faisant cela, vous allez détruire tout ou partie des infrastructures des provinces que vous allez conquérir. Du coup, il vous faudra tout reconstruire ! C'est absurde. Aussi, pour préserver ce que l'ennemi aura construit et diminuer les dommages liés au combat, l'utilisation des bombardiers stratégiques est proscrite. Vous ferez ainsi progresser plus rapidement les gains de ressources liées à vos conquêtes de territoires.

    – Alors quand faut-il utiliser les bombardiers stratégiques ? Pour détruire des aéroports ennemis afin de diminuer le rayon d'action des avions de votre adversaire. Ou pour détruire des sites stratégiques comme une province abritant un réacteur nucléaire, par exemple. Ou encore, pour détruire une infrastructure de niveau 3 afin d'éviter que l'ennemi puisse construire de l'infanterie mécanisée. Autrement dit, comme l'indique très clairement leur nom, les bombardiers « stratégiques » sont à utiliser au compte-gouttes, pour viser des objectifs affectant des capacités militaires très spécifiques de l'ennemi.

    4/ Après la bataille

    – Avant une déconnexion prolongée, il est impératif de rendre vos avions inaccessibles à l'ennemi. Il faudra donc prendre du temps pour retirer vos avions quelques aéroports en arrière du front principal. Le redéploiement, le lendemain, prendra du temps, mais c'est une étape nécessaire pour préserver vos ressources aériennes.

    – Corollaire du point précédent : Avant de vous déconnecter, envoyez une mission de reconnaissance pour vérifier si, par hasard, l'ennemi aurait laissé sa flotte d'avions à proximité du front. Dans l'affirmative, programmez l'envoi d'une colonne de blindés pendant la nuit pour capturer l'aéroport et détruire, au passage, les avions de l'adversaire.

    The post was edited 5 times, last by CoralWar ().